Libellules de Guyane

Reconnaître les libellules et agrions.

Dernières espèces ajoutées à la base:

Recherche d'autres pages d'espèces :

Oligoclada walkeri Geijskes, 1931

On connaît six espèces d'Oligoclada en Guyane, celle-ci est une des moins fréquente. Sa physionomie d'ensemble est très proche des autres espèces. 

Oligoclada walkeri mâle

Oligoclada walkeri
Kourou
13 juillet 2012

Noir bleuté sur un rocher rouge orangé, le contraste était saisissant!

Oligoclada walkeri

Les caractères spécifiques du mâle sont les petites taches noires à la base des ailes postérieures et les yeux bleu-vert sans calotte brun-rouge marquée. On peut voir en l'observant de très près, deux tubérosités orientées vers l'arrière sur le triangle occipital qui se situe à l'arrière de la tête, entre les yeux composés.

Oligoclada walkeri mâle

Oligoclada walkeri
Kourou
13 juillet 2012

On voit bien la finesse des pattes, caractéristique du genre Oligoclada.

Oligoclada walkeri

Le reflet sur le front est vert métallique, comme chez Oligoclada abbreviata. Mais ici les yeux sont verts et non bleus.

Petites libellules aux ailes étalées au repos

Fylgia amazonica

Fylgia amazonica

Oligoclada abbreviata

Oligoclada abbreviata

Oligoclada amphinome

Oligoclada amphinome

Oligoclada pachystigma

Oligoclada pachystigma

Oligoclada risi

Oligoclada risi

Oligoclada walkeri

Oligoclada walkeri

On rencontre six espèces du genre Oligoclada en Guyane. Elles sont très ressemblantes entre elles et se distinguent facilement des autres espèces. Dans la nature, on les reconnait à la couleur de leurs yeux et à la présence, ou non, de taches sombres à la base de leurs ailes. Fylgia est strictement forestière et fréquente les mares.