Libellules de Guyane

Reconnaître les libellules et agrions.

Dernières espèces ajoutées à la base:

Recherche d'autres pages d'espèces :

Mesoleptobasis elongata Garrison & Von Ellenrieder, 2009

C'est une espèce discrète qui n'est connue que d'une station en Guyane française. Pourtant elle a déjà été observée au Surinam et dans la région de Manaus au Brésil. Elle vit dans des forêts inondées et sa biologie et méconnue.

Mesoleptobasis elongata mâle

Mesoleptobasis elongata
Macouria
8 juillet 2015

Avec son signal jaune au bout de l'abdomen, impossible de le rater... Mais le saisir posé était autre chose. Chacune de ses étapes ne durait que quelques secondes.

Mesoleptobasis elongata

Le mâle a une silhouette caractéristique avec son abdomen extrémement étiré à l'extrémité jaune. Il mesure environ 45mm. L'abdomen un peu moins de 40mm pour une épaisseur, dans sa partie la plus fine, inférieure à un tiers de millimètre.

Mesoleptobasis elongata femelle

Mesoleptobasis elongata
Macouria
8 juillet 2015

Celle là s'est laissée photographier avec sa coloration bleue sur le thorax. Quelques mâles ainsi parés ne se sont pas laissé faire.

Mesoleptobasis elongata

la femelle est moins longue (environ 40mm) et moins fine que le mâle. Ici, une jeune femelle a une coloration orangée. Avec la maturité, elle prend une coloration proche de celle des mâles. Son organe ovipositeur est très étiré et dépasse l'extrémité de l'abdomen.

Mesoleptobasis elongata femelle

Mesoleptobasis elongata
Macouria
8 juillet 2015

Elles étaient assez nombreuse à fureter dans les fourrés au dessus des mares et à leur alentours.

Mesoleptobasis elongata

Les immatures ont le thorax orangé et les futures bandes bleues sont juste plus pâles. Dès  l'émergence, l'abdomen est noir brillant sur le dessus.

Mesoleptobasis elongata mâle

Mesoleptobasis elongata
macouria
6 avril 2015

De près, les bandes antéhumérales vert pâle lui donnent un aspect bien particulier.

Mesoleptobasis elongata

Le thorax du mâle mature est brun avec une bande antéhumérale bleu-pâle. La tête est verte sur l'avant, noire au dessus et bleu à l'arrière.

Mesoleptobasis elongata appendices anaux du mâle

Mesoleptobasis elongata
Macouria
6 avril 2015

Les appendices anaux du mâle sont très spécifiques.

Mesoleptobasis elongata

Les appendices anaux supérieurs sont très peu développés. Les inférieurs, très étirés et arqués portent près de leur base une excroissance vers le haut.

Autres zygoptères présentés sur ce site.

Acanthallagma luteum

Acanthallagma luteum

Aeolagrion dorsale

Aeolagrion dorsale

Chalcopteryx seabrai

Chalcopteryx seabrai

Inpabasis rosea

Inpabasis rosea

Ischnura capreolus

Ischnura capreolus

Ischnura fluviatilis

Ischnura fluviatilis

Ischnura hastata

Ischnura hastata

Leptagrion aculeatum

Leptagrion aculeatum

Leptobasis vacillans

Leptobasis vacillans

Mesoleptobasis cyanolineata

Mesoleptobasis cyanolineata

Mesoleptobasis elongata

Mesoleptobasis elongata

Metaleptobasis mauritia

Metaleptobasis mauritia

Metaleptobasis quadricornis

Metaleptobasis quadricornis

Nehalennia minuta

Nehalennia minuta

Palaemnema brevignoni

Palaemnema brevignoni

Polythore picta

Polythore picta

Telebasis abuna

Telebasis abuna

Telebasis carminita

Telebasis carminita

Telebasis demararum

Telebasis demararum

Telebasis simulata

Telebasis simulata

Tuberculobasis mammilaris

Tuberculobasis mammilaris

Tuberculobasis yanomami

Tuberculobasis yanomami

L'ordre des odonates (Odonata) est subdivisé en trois sous-ordres, Anisoptera, Anisozygoptera, Zygoptera. Zygoptera, les zygoptères, se caractérisent par des yeux composés séparés à chaque extrémité d'une tête élargie. Ils ont l'abdomen fin et allongé. Leurs quatre ailes suivent le même modèle.