Libellules de Guyane

Reconnaître les libellules et agrions.

Dernières espèces ajoutées à la base:

Recherche d'autres pages d'espèces :

Argia sp. C

Cette espèce, assez peu fréquente sur la bande littorale. Elle n'est pas encore décrite scientifiquement. Elle fréquente de petits ruisseaux ombragés. C'est un petit Argia, comme Argia fumigata auquel elle ressemble, mais ses ailes ne sont pas fumées.

Argia sp. C mâle

Argia sp. C
Kourou
19 octobre 2013

Vu du dessus, son abdomen évasé est assez spectaculaire!

Argia sp. C

Le mâle a l'extrémité de l'abdomen nettement évasée et des appendices anaux courts et écartés. son abdomen présente des taches claires au sommet de tous les segments abdominaux, de plus en plus réduites jusqu'à S7 où elle est réduite à un point peu apparent. Autre détail caractéristique : ses yeux sont entièrement noirs.

Argia sp. C mâle

Argia sp. C
Kourou
19 octobre 2013

Ils étaient quelques uns perchés sur les quelques feuilles ensoleillées du sous-bois, près du ruisseau.

Argia sp. C

Les bandes anté-humérales sont bleu-gris et légèrement plus étroites que chez Argia fumigata.

Argias présentés sur ce site

Argia fumigata

Argia fumigata

Argia gemella

Argia gemella

Argia insipida

Argia insipida

Argia meioura

Argia meioura

Argia oculata

Argia oculata

Argia sp. B

Argia sp. B

Argia sp. C

Argia sp. C

Argia sp. D

Argia sp. D

Argia translata

Argia translata

Argia est un genre répandu qui se reproduit dans les eaux rapides : criques et ruisseaux. Ils ont le corps noir avec des taches bleues ou claires. À l'extrémité supérieure de l'abdomen, ils ont de petits coussinets, souvent bleus, qui caractérisent ce genre. De nombreuses espèces qu'on rencontre en Guyane ne sont pas décrites scientifiquement.