Libellules de Guyane

Reconnaître les libellules et agrions.

Dernières espèces ajoutées à la base:

Recherche d'autres pages d'espèces :

Argia gemella Garrison & von Ellenrieder, 2015

Connue depuis longtemps, l'espèce a été décrite par Garrison et von Ellenrieder en 2015. Elle était précédemment présentée sur ce site sous le nom d'Argia sp. B. Elle ressemble à Argia fumigata mais porte sur son septième segment abdominal un triangle bien caractéristique.

Argia gemella mâle

Argia gemella
Roura - Cacao
18 septembre 2012

Il se promenait sur les berges limoneuses de la crique; un bel écrin pour ce bijou.

Argia gemella

Le mâle porte un triangle clair à la base du huitième segment abdominal. Celui-ci est plus ou moins étendu et peut prendre la forme d'un point jusqu'à un triangle étiré. Sur le dessus des segments abdominaux 2, 3 et 4, il porte des marques bleues ou violacées.

Argia gemella Ponte en tandem

Argia gemella
Roura - Cacao
7 septembre 2013

Elle pondait patiemment, explorant une à une les feuilles mortes échouées au bord du ruisseau.

Argia gemella

Les bandes claires du thorax des femelles sont grises et non pas couleur café comme chez Argia fumigata. Elle présente sur l'extrémité de l'abdomen deux bandes claires complètes. La ponte a lieu sur les végétaux échoués au bord des ruisseaux. Parfois on peut même l'observer pondant au milieu des chemins.

Argias présentés sur ce site

Argia fumigata

Argia fumigata

Argia gemella

Argia gemella

Argia insipida

Argia insipida

Argia meioura

Argia meioura

Argia oculata

Argia oculata

Argia sp. B

Argia sp. B

Argia sp. C

Argia sp. C

Argia sp. D

Argia sp. D

Argia translata

Argia translata

Argia est un genre répandu qui se reproduit dans les eaux rapides : criques et ruisseaux. Ils ont le corps noir avec des taches bleues ou claires. À l'extrémité supérieure de l'abdomen, ils ont de petits coussinets, souvent bleus, qui caractérisent ce genre. De nombreuses espèces qu'on rencontre en Guyane ne sont pas décrites scientifiquement.