Libellules de Guyane

Reconnaître les libellules et agrions.

Dernières espèces ajoutées à la base:

Recherche d'autres pages d'espèces :

Zonophora batesi Selys, 1869

C'est sans doute le Gomphidae de Guyane qu'on voit le moins rarement. Il fréquente les forêts de plaine. On peut l'aperçevoir principalement pendant la saison sèche. Très farouche, il ne semble pas alors avoir de comportement territorial. Si on le dérange, il ne revient pas.

Zonophora batesi mâle

Zonophora batesi
Régina
4 novembre 2012

Il s'est posé là, à trois mètre de moi, sur le chemin. D'habitude il est nettement plus farouche.

Zonophora batesi

Les appendices anaux supérieurs blancs en forme de pince et les appendices inférieurs écartés sont caractéristiques. La tache blanche à l'avant du septième segment abdominal aussi. Plusieurs espèces lui ressemblent mais s'observent plus rarement.

Zonophora batesi femelle

Zonophora batesi
Matoury
7 décembre 2014

Elle s'est posée dans l'ombre, à quelques mètres de moi, avant d'aller pondre dans le fouillis de racines de la berge.

Zonophora batesi

L'allure de la femelle est proche de celle du mâle, même si elle est un peu moins grande. Elle ne s'approche de l'eau que pour pondre. On la voit donc beaucoup encore moins souvent que le mâle.

Gomphidae présentés sur ce site

Aphylla producta

Aphylla producta

Cacoides latro

Cacoides latro

Epigomphus hylaeus

Epigomphus hylaeus

Melanocacus mungo

Melanocacus mungo

Phyllocycla neotropica

Phyllocycla neotropica

Phyllogomphoides atlanticus

Phyllogomphoides atlanticus

Phyllogomphoides cristatus

Phyllogomphoides cristatus

Phyllogomphoides undulatus

Phyllogomphoides undulatus

Progomphus brachycnemis

Progomphus brachycnemis

Zonophora batesi

Zonophora batesi

La famille des Gomphidae est constitée de grandes libellules aux yeux séparés. Leur abdomen est souvent recourbé vers le bas et les mâles sont dotés d'appendices anaux très développés.