Libellules de Guyane

Reconnaître les libellules et agrions.

Dernières espèces ajoutées à la base:

Recherche d'autres pages d'espèces :

Acanthagrion egleri Santos, 1961

C'est une espèce discrète est peu répandue, mais avec un peu de chance, on peu l'observer au bord des étangs du Rorota à Rémire, ou sur les ruisseaux dans les savanes. Les mâles se perchent bas sur les herbes ou les brindilles qui émergent près de la rive, souvent à l'ombre. Les femelles, comme souvent chez les odonates ne se montrent que pour pondre. C'est une espèce peu connue qui avait rarement été photographiée in vivo. Pourtant le spectacle en vaut la peine ! La systématique de cette espèce a été révisée plusieurs fois. Depuis 2011, elle est de nouveau rattachée au genre Acanthagrion, après avoir été considérée comme appartenant au genre Oxyagrion.

Acanthagrion egleri Acanthagrion egleri

Acanthagrion egleri
Rémire-Montjoly
30 juin 2012

De près, le mâle laisse voir son thorax vert, grivelé de noir et les taches post-oculaires jaunes. Un bijou!

Acanthagrion egleri

Le mâle mesure environ 35mm. Malgré ses couleurs vives, il peut passer facilement inaperçu car il reste souvent immobile et est au final bien camouflé. Il se caractérise par l'extrémité de l'abdomen rouge et par les taches rondes sombres près de l'extrémité des ailes.

Acanthagrion egleri femelle

Acanthagrion egleri
Macouria
31 août 2013

Le ruisseau traverse les savanes de Macouria. J'observais une petite Perithemis… Et celle-ci s'est posée, juste devant l'objectif!

Acanthagrion egleri

La femelle n'a pas été décrite scientifiquement et cette photo est parmi les premières… Les taches sombres de l'aile sont plus prononcées que chez le mâle et les pterostigmas sont blancs. Pour le reste, la coloration est analogue à celle des mâles : extrémité de l'abdomen rouge, thorax vert, taches post-oculaires jaunes.

Acanthagrion egleri Acanthagrion egleri

Acanthagrion egleri
Rémire-Montjoly
5 août 2012

C'est une chance, en ce début de saison sêche, une femelle s'est montrée… L'occasion de saisir ce document rare.

Acanthagrion egleri

La ponte a lieu en fin de journée, sur les végétaux aquatiques. Elle se fait le plus souvent en tandem, le mâle restant attaché à la femelle. Mais les femelles peuvent aussi pondre seules. La ponte commence en tandem, puis le mâle s'en va et la femelle continue à pondre.

Acanthagrions présentés sur ce site.

Acanthagrion apicale

Acanthagrion apicale

Acanthagrion ascendens

Acanthagrion ascendens

Acanthagrion egleri

Acanthagrion egleri

Acanthagrion indefensum

Acanthagrion indefensum

Acanthagrion rubrifrons

Acanthagrion rubrifrons

Acanthagrion sp. A

Acanthagrion sp. A

Ces agrions se caractèrisent par leurs pièces anales étirées vers le bas. L'abdomen donne ainsi l'impression d'être coupé en biseau à son extrémité.